Catégories
Informations & Actualités

Béatrice: deux ans après le cancer du sein et la reconstruction mammaire

Sans les médecins experts dans leur domaine et dévoués à leurs patients, je ne serais pas aussi chanceux et confiant dans ma vie. Mon histoire a commencé le 25 mai 2005. Mon radiologue a trouvé des calcifications sur ma mammographie du sein gauche. Elle a suggéré que je fasse une biopsie à l'aiguille le 06/09/05. Trois jours plus tard, elle m'a appelé au travail et m'a demandé « Pouvez-vous parler? » Je savais que cela signifie quelque chose d'horrible. Mon cœur a commencé à battre si vite. Et puis elle a dit « Votre sein gauche a un cancer du sein – CCIS. » J'ai été choqué et je voulais pleurer. Je lui ai demandé ce que je devais faire. Elle m'a dit d'aller voir mon médecin traitant et d'obtenir une référence pour une chirurgie. J'avais 61 ans à l'époque. Je n'ai jamais fumé de ma vie. Il n'y a pas d'antécédents familiaux de cancer du sein. Je fais une mammographie chaque année depuis mes 40 ans.

Mon médecin de soins primaires m'a vu le 14/06/05 et m'a référé à un chirurgien du sein qui m'a vu le 23/06/05. J'ai subi une tumorectomie le 7/12/05, mais les marges étaient positives. Après deux semaines, j'ai subi une deuxième tumorectomie le 25/07/05. Encore une fois, les marges étaient positives. Je voulais pleurer et lui ai demandé pourquoi une étape –0- me causait tant de problèmes. Après avoir discuté avec mon mari, j'ai décidé de subir une mastectomie et une reconstruction du lambeau TRAM, donc je n'aurais pas l'impression d'avoir perdu une partie de mon corps.

Beatrice partage son histoire sur le traitement du cancer du sein et la reconstruction mammaire
Beatrice partage son histoire sur le traitement du cancer du sein et la reconstruction mammaire

La reconstruction mammaire a rendu ma vie après le cancer du sein plus heureuse qu'auparavant. J'ai une meilleure figure maintenant. Mon soutien-gorge était auparavant 34A. Maintenant, j'ai besoin d'un 36B. Ma graisse dans ma région du ventre a disparu. Tous mes amis me félicitent que plus je suis âgé, mieux je regarde. Bien sûr, je dois payer le prix de cette situation. Après m'être réveillé de la mastectomie et de l'opération TRAM, je me suis sentie si douloureuse. C'était tellement serré entre ma poitrine et mon estomac. J'ai dû plier mon corps pendant près de 3 semaines. Mon mari a dû m'aider à drainer le liquide de mes sites de chirurgie pendant deux semaines. Je ne pouvais pas marcher ni me coucher droit; J'ai dû dormir sur un canapé pendant 2 semaines en position assise. Les analgésiques m'ont aidé à traverser cette terrible période. Après cinq mois, j'ai eu une deuxième chirurgie le 24/02/06 pour la reconstruction du mamelon gauche et de l'aréole et l'implant mammaire droit pour la symétrie. Neuf mois plus tard, la troisième chirurgie a été réalisée le 21/11/06. Après tout cela, je suis tellement satisfait de tous les traitements. J'apprécie tellement tous mes médecins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *